Scuola di Luigi Mussini, « Puglia e Sannio »

Gaetano Marinelli (Sienne, 1838 – 1924)

Puglia e Sannio (Les régions d’Italie), 1886-1888.

Fresques des pendentifs de la salle du Risorgimento.

Inscriptions :

  • (dans l’écusson) : « PUGLIA / E / SANNIO »
  • (au pied du pendentif) : « GM » [1]

Provenance : In situ.

Sienne, Palazzo Pubblico, Sala del Risorgimento.

Bien que l’inscription fasse état des deux noms des régions représentées dans cet ordre, ces dernières sont toujours mentionnées dans l’ordre inverse dans la littérature spécifique : Sannio e Puglia. Dans la mesure où tout le programme iconographique de cette salle a été élaboré avec avec une vigilance particulière, il y a tout lieu de penser que l’ordre des noms propres répond à celui des deux figures qu’ils désignent et qu’une éventuelle erreur aurait fait l’objet d’une correction après coup.

Le Samnium, région montagneuse du sud de l’Italie centrale est représenté sous les traits d’une jeune femme vêtue d’un costume traditionnel dans la région des Abruzzes. Elle empoigne de la main droite une lance qui ne peut se comprendre qu’en référence à la réputation de guerriers irréductibles qui fut celle des Samnites dans l’Antiquité, tandis qu’elle présente, de la main gauche, une corbeille de fleurs.

La figure allégorique des Pouilles est entourée de symboles tels que des instruments de musique (la ciaramella, instrument à vent de la famille du hautbois, typique de cette région, et le tambourin, tout aussi caractéristique, ainsi que la siringa, sorte de flûte de Pan, posée à ses pieds), le rameau d’olivier, la couronne de laurier, les graines, la faux, et enfin, la cigogne qui tue un serpent [2].

[1] Initales de Gaetano Marinelli.

[2] La figure de la cigogne, messagère du Printemps dans les Géorgiques, pourrait être une allusion à Virgile, qui fit un séjour dans les Pouilles en 37 av.- J.C., et à sa mort survenue à Brindisi en 19 av. J.-C.