Ambrogio Lorenzetti, « The Crucifixion »

Ambrogio Lorenzetti (Sienne, vers 1290 – Sienne, 1348)

The Crucifixion, v. 1345.

Tempera et or sur panneau, 61 x 29 cm. (avec le cadre incorporé : 71,5 x 35,5 x 4 cm.)

Provenance : ?

Cambridge, Fogg Art Museum.

L’association d’une Vierge en majesté avec une Crucifixion était chose commune au XIVe siècle, mais peu de Crucifixions de cette période présentent un sens de la narration, de la composition, et une palette si subtils.

Depuis Federico Zeri, les conservateurs du Fogg Art Museum, comme l’ensemble de la critique, considèrent que, bien qu’il n’y ait pas de trace de charnières sur les côtés du panneau, une représentation de la Vierge à l’enfant trônant, aujourd’hui à Berlin, constitue l’autre moitié d’un diptyque auquel l’œuvre présente aurait appartenu.

Pietro Lorenzetti, « Thronende Maria mit dem Kind, anbetenden Engeln und den Heiligen Paulus, Johannes dem Evangelisten, Johannes dem Täufer und Petrus » (« Vierge en majesté avec l’Enfant, anges et les saints Paul, Jean l’Évangéliste, Jean Baptiste et Pierre« ), v. 1345. Berlin, Gemäldegalerie.
Ambrogio Lorenzetti, « The Crucifixion » (« La Crucifixion »), v. 1345. Cambridge, Fogg Art Museum.

Le second panneau est l’œuvre de Pietro Lorenzetti. L’ensemble constituerait alors l’une des nombreuses (et émouvantes) démonstrations de la proximité artistique des deux frères.

Pietro Lorenzetti (Sienne, 1280 – 1348)

Thronende Maria mit dem Kind, anbetenden Engeln und den Heiligen Paulus, Johannes dem Evangelisten, Johannes dem Täufer und Petrus (Vierge en majesté avec l’Enfant, anges et les saints Paul, Jean l’Évangéliste, Jean Baptiste et Pierre), v. 1345.

Tempera et or sur panneau, 34,8 x 30,8 cm.

Provenance : ?

Berlin, Staadtlishe Museum zu Berlin, Preussicher Kulturbesitz, Gemäldegalerie.