Chancel

A l’intérieur d’une église, le chancel est une clôture qui sépare l’espace des fidèles du chœur liturgique réservé aux membres du clergé [1]Par extension, le terme « chancel »désigne aussi l’ensemble de l’espace réservé au clergé, ou presbytérium., selon un modèle hérité des basiliques romaines impériales.

Cette clôture, sorte de parapet bas, forme dans l’art paléochrétien et parfois postérieurement, un enclos rectangulaire. Ses parois sont en pierre (en marbre pour les plus luxueuses), en bois ou en métal (grille en fer forgé). Ces parois sont de faible hauteur (de l’ordre d’un mètre), parfois percées de plusieurs portillons.

Selon les traditions régionales, elle peut avoir pour mobilier deux ambons (ou chaires) surélevés, qui se font face et sont accessibles de l’intérieur du chancel (fig. ci-dessous) : ils sont réservés à la proclamation de l’Épître (à droite) et de l’Évangile (à gauche), ou à la prédication.

Chancel et abside avec voûte en cul-de-four de l’église de San Clemente, Rome.

Notes

Notes
1 Par extension, le terme « chancel »désigne aussi l’ensemble de l’espace réservé au clergé, ou presbytérium.
%d blogueurs aiment cette page :