Pittore del sec. XVII, « Ex-voto per un miracolo avvenuto nel Salone del Palazzo »

Pittore del sec. XVI (Peintre du XVIe s.)

Ex-voto per un miracolo avvenuto nel Salone del Palazzo Comunale il 28 agosto 1671 per la caduta di un fulmine (Ex-voto pour un événement survenu dans le salon du palais Communal le 28 août 1671 à l’occasion d’une chute de la foudre)

Ex-voto, huile sur toile, 70,5 x 81,5 cm.

Inscriptions :

  • (en bas, dans un cartouche) : « Cantandosi solennemente il Vespero la Vigilia di S(an) Gio(vanni) Batt(ist)a 28 agosto MDCLXXI dal R(everendissi)mo Capitolo e Clero / della Cattedrale di Monte Pulciano conforme il solito con affluenza dell'(illustrissi)mi SS(ignori) Rappresentanti la Comunità / Capitani e Collegi cadde un fulmine quale per intercessione della S(antissi)ma Vergine, di S(an) Gio(vanni) Batt(ist)a e di S(ant’)Agnese / politiana svanì miracolosamente senza nocumento alcuno degli Astanti » [1]« Alors qu’étaient chantées solennellement les vêpres de la veille de la saint Jean Baptiste, le 28 août 1671, par le Révérendissime Chapitre et le clergé de la Cathédrale de Monte Pulciano, en présence des Illustrissimes Seigneurs représentant la Communauté, des Capitaines et des Collèges, la foudre tomba [dans la salle], laquelle, grâce à l’intercession de la Très … Poursuivre.

Provenance : Palazzo Comunale (?).

Montepulciano, Museo Civico e Pinacoteca Crociani.

Cette peinture de format relativement petit est, de fait, un ex-voto aux dimensions inhabituellement importantes si l’on tient compte de la taille généralement donnée à ce type de panneau, reflet d’une dévotion populaire la plupart du temps empreinte de beaucoup de candeur. Ici, tout est dit explicitement, non pas une fois, mais deux : visuellement, et par écrit, comme s’il s’agissait d’insister autant que possible sur le caractère vraiment miraculeux de l’événement pour lequel grâce est ici rendue. Comme, donc, il est possible à la fois de le constater de visu et d’en lire la confirmation écrite, le clergé de la Cathédrale et les représentants de la commune de Montepulciano réunis à l’occasion d’une célébration religieuse sont miraculeusement sauvés sous nos yeux de la foudre qui vient de pénétrer dans la salle, grâce à l’intercession à la fois de la Vierge à l’Enfant, de Jean Baptiste et d’Agnès Segni (sainte vénérée dans la cité et dont l’image, œuvre de Domenico Beccafumi, est visible au premier étage du Musée), tous quatre présents sur un petit nuage flottant au-dessus de la porte d’entrée.

Notes

Notes
1 « Alors qu’étaient chantées solennellement les vêpres de la veille de la saint Jean Baptiste, le 28 août 1671, par le Révérendissime Chapitre et le clergé de la Cathédrale de Monte Pulciano, en présence des Illustrissimes Seigneurs représentant la Communauté, des Capitaines et des Collèges, la foudre tomba [dans la salle], laquelle, grâce à l’intercession de la Très sainte Vierge, de saint Jean Baptiste et de sainte Agnès politienne [de Montepulciano], disparut miraculeusement, sans aucun dommage pour les assistants ».