Domenico Cafaggi, « Monumento a Bandino e Germanico Bandini »

Domenico Cafaggi (Settignano, 1530 – Siena, 1608)

Monumento a Bandino e Germanico Bandini (Monument à Bandino et Germanico Bandini),

Marbre.

Inscriptions :

  • « I. H. V. XPO REDEMPT.
    BANDINO SALUSTII BAND. F. TEMPLIS HUJUS DECANO GENERIS NOBILITATE CORPORIS DIGNITATE OMNIUMQ. LIBERAL. ART. SCIENTIA ET ANIMI BONIS CIVITATE FACILE PRIMO OMNIB. CARO AB VENERAB. QUI EO IPSO MENSE QUO DOCTORAT. IN U. I. INSIGNA MOXQ. AB ILLUSTRIS. AC. R. JO. PICCOLOLOM. S. R. E. CARD. AVANCULO SUO COADJUTORIAM ARCIEP. SENEN. ACCEPTURUS ERAT LAPIDIS EX ALTO PROLAPSI CASU INTERIIT ANN. AGENS. XXIII ET GERMANICO BANDINI MARII F. ARCHIEP. CORINTH. ET SENEN. ECCLESIAE COADJUTORIDOCTRINA AC RELIGIONE ADMIRABILI QUI POST REDITUM A SACRA TRIDENTINA SYNODA DUM AD CORRIGEN. CLERI AC POPULI SUI MORES TOTUS INCUBIT DEI VOCATU EX HAC VITA OMNIUM MŒRERE DISCESSIT. VIXIT ANNOS XXXVI. FRANC. BANDIN. PICCOLOMIN. ARCHIEP. SENEN. FRATRI ET FRATRIS F. B. M. P. »

Provenance : In situ.

Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta

Au sommet du monument commémoratif culmine la figure du Rédempteur ressuscité, sculptée en l’honneur du frère (Bandino Bandini, fils de Sallustio) et du neveu (Germanico Bandini Piccolomini [1]Germanico Bandini, né en 1532 ou 1533 à Sienne, neveu de Francesco Bandini, archevêque de la ville, accéda très jeune à la carrière ecclésiastique. Nommé cavaliere aurato (chevalier de l’Ordre pontifical de l’Éperon d’or) et comte palatin du Latran en 1546, puis, en 1560, coadjuteur de l’archevêque de Sienne (son oncle …) avec droit de succession, également évêque de … Poursuivre) de l’archevêque Francesco Bandini Piccolomini [2]Francesco Bandini Piccolomini (Sienne, 1505 – Tivoli, 1588) : archevêque de Sienne. Après la prise de Sienne par les troupes impériales (1555), il devînt l’un des défenseurs de la Repubblica di Siena ritirata in Montalcino., commanditaire de l’œuvre. Tous deux étaient engagés dans une carrière ecclésiastique et sont décédés prématurément, respectivement en 1521 et 1569.

Notes

Notes
1 Germanico Bandini, né en 1532 ou 1533 à Sienne, neveu de Francesco Bandini, archevêque de la ville, accéda très jeune à la carrière ecclésiastique. Nommé cavaliere aurato (chevalier de l’Ordre pontifical de l’Éperon d’or) et comte palatin du Latran en 1546, puis, en 1560, coadjuteur de l’archevêque de Sienne (son oncle …) avec droit de succession, également évêque de Corinthe.
2 Francesco Bandini Piccolomini (Sienne, 1505 – Tivoli, 1588) : archevêque de Sienne. Après la prise de Sienne par les troupes impériales (1555), il devînt l’un des défenseurs de la Repubblica di Siena ritirata in Montalcino.
%d blogueurs aiment cette page :