Pietro Torrigiani, « San Francesco d’Assisi »

Pietro Torrigiani (Florence, 1472 – Séville [Espagne], 1528)

San Francesco d’Assisi (Saint François d’Assise), v. 1501  – 1504.

Marbre

Provenance : In situ.

Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta, Chapelle Piccolomini.

Pietro Torrigiani [1]Pietro Torrigiani ou Torrigiano (Florence, 1472 – Séville [Espagne], 1528), sculpteur florentin, principalement actif à Rome (1492-1506), dans d’autres villes italiennes ainsi que dans le sud de la France. En Angleterre où il séjourna entre 1511 et 1522 (ou 1525), il réalisa dans l’abbaye de Westminster ses œuvres les plus célèbres (tombe de Margaret Beaufort et surtout, … Poursuivre, qui fut le condisciple et le rival de Michel-Ange à qui il cassa le nez lors d’une rixe demeurée célèbre [2]L’histoire, racontée par Vasari, veut qu’à l’époque où les deux jeunes artistes s’exerçaient au métier en copiant les fresques peintes par Masaccio dans la chapelle Brancacci,

Notes

Notes
1 Pietro Torrigiani ou Torrigiano (Florence, 1472 – Séville [Espagne], 1528), sculpteur florentin, principalement actif à Rome (1492-1506), dans d’autres villes italiennes ainsi que dans le sud de la France. En Angleterre où il séjourna entre 1511 et 1522 (ou 1525), il réalisa dans l’abbaye de Westminster ses œuvres les plus célèbres (tombe de Margaret Beaufort et surtout, tombe du roi Henri VII et de son épouse Elizabeth d’York).
2 L’histoire, racontée par Vasari, veut qu’à l’époque où les deux jeunes artistes s’exerçaient au métier en copiant les fresques peintes par Masaccio dans la chapelle Brancacci,
%d blogueurs aiment cette page :