Les émaux translucides sur basse-taille

La technique des émaux translucides sur basse-taille, à été inventée par les orfèvres siennois à la fin du XIIIe siècle [1]Le premier exemple connu de mise en œuvre de cette technique est dû au siennois Guccio di Mannaia (Calice d’Assise).. Elle consiste à appliquer des émaux translucides sur une plaque d’argent ou d’or, gravée et ciselée en un bas-relief (une “basse- taille”). Difficile à mettre en œuvre car les émaux ne sont pas nettement séparés par des cloisons, cette technique délicate permet de splendides jeux de transparence et de lumière. Destinée à des commanditaires fortunés, papes, rois, princes, nobles et riches églises, elle a donné lieu à la réalisation d’objets particulièrement luxueux.

Notes

Notes
1 Le premier exemple connu de mise en œuvre de cette technique est dû au siennois Guccio di Mannaia (Calice d’Assise).
%d blogueurs aiment cette page :