Cappella del Castello di Belcaro

Chapelle du Château de Belcaro
Intérieur de la chapelle

Le décor peint de la chapelle est généralement attribuée, comme les autres peintures du château, au siennois Giorgio di Giovanni, collaborateur de Giovanni da Udine et appartenant au cercle de Peruzzi. « Il est cependant possible que les éléments de partition au caractère fortement architecturé, dans lesquels s’insèrent les fresques, aient été configurés par Baldassare lui-même. (p. 184)

VOÛTE

  • Au centre :
    • Giorgio di Giovanni, Stemma Turamini
  • Autour du blason :
    • Giorgio di Giovanni, I quattro evangelisti con i loro simboli
  • Dans les angles :
    • Giorgio di Giovanni, Due figure angeliche che reggono un candelabro con la fiaccola accesa (flambeau)

TRIBUNE

  • Au fond de la tribune :
    • Giorgio di Giovanni, Madonna in trono con bambino e i Santi Caterina da Siena, Giacomo, Cristoforo e Caterina d’Alessandria
  • De part et d’autre :
    • Giorgio di Giovanni, Quattro scene di martirio dei suddetti Santi
    • Giorgio di Giovanni, I Santi Pietro e Paolo
  • Dans le cul-de-four, quinze compartiments, répartis sur trois registres représentent les sujets suivants (du haut vers le bas) :
    • Giorgio di Giovanni, Sibille e Virtù
    • Giorgio di Giovanni (attr.), Scene della passione di Gesù
    • Giorgio di Giovanni, Episodi della vita di San Giacomo e San Cristoforo

PAROIS :

  • Paroi gauche :

« PERCHE DEL NOBIL UOMO / DOMENICO CAMAJORI / IN QUESTO CASTELLO DI BELCARO / CH’EI TANTO AMÒ / SI CONSERVASSERO L’ EFFIGIE E LA MEMORIA / GIUSEPPE CAMAJORI NIPOTE ED EREDE / PER RICONOSCENZA ED AFFETTO / AL SUO BENEFATTORE / FECE SCOLPIRE E POSE / N. 27. AGOSTO 1824. – M. 1. MARZO 1904. [1]Afin que soient conservés dans le château de Belcaro qu’il aimait tant, l’image et la mémoire du noble Domenico Camajori, son neveu et héritier Giuseppe Camajori fit sculpter et poser [ce cénotaphe] en reconnaissance et affection. Né le 27 août 1824 – Mort le 1er mars 1904. » 

  • Paroi droite :

« ALLA MEMORIA / DEL COMM. GIUSEPPE CAMAJORI / ULTIMO DI SUA NOBILE CASATA / SPIRATO IN QUESTO CASTELLO DA LUI CON TANTO AMORE CONSERVATO E ARRICCHITO / LA VEDOVA, LA SORELLA, IL NIPOTE, IL PICCOLO GIUSEPPE LAPO / AL QUALE VOLLE TRASMESSE COL NOME, / LE AVITE SOSTANZE, / CON RIMPIANTO POSERO. / N. 26. OTTOBRE 1859. – M. 27. GIUGNO 1939. [2]« En mémoire du Commandant Giuseppe Camajori, dernier de sa noble maison, qui rendit l’âme dans ce château tant aimé, conservé et amélioré, sa veuve, sa sœur et son neveu, le petit Giuseppe Lapo, auquel il voulu transmettre en même temps son nom et ses avite sostanze, posèrent [ce cénotaphe] emplis de regrets. Né le 26 octobre 1859 – Mort le 27 juin 1939. » »

Notes

Notes
1 Afin que soient conservés dans le château de Belcaro qu’il aimait tant, l’image et la mémoire du noble Domenico Camajori, son neveu et héritier Giuseppe Camajori fit sculpter et poser [ce cénotaphe] en reconnaissance et affection. Né le 27 août 1824 – Mort le 1er mars 1904.
2 « En mémoire du Commandant Giuseppe Camajori, dernier de sa noble maison, qui rendit l’âme dans ce château tant aimé, conservé et amélioré, sa veuve, sa sœur et son neveu, le petit Giuseppe Lapo, auquel il voulu transmettre en même temps son nom et ses avite sostanze, posèrent [ce cénotaphe] emplis de regrets. Né le 26 octobre 1859 – Mort le 27 juin 1939. »
%d blogueurs aiment cette page :