Pia (de’ Tolomei ?)

« Une tradition tenace identifie Pia, la protagoniste des derniers vers du Ve Chant du Purgatoire dantesque avec une descendante des Tolomei » [1]Voir Pagani, Serena. “‘RICORDITI DI ME’. PIA DE’ MALAVOLTI E NELLO DE’ PANNOCCHIESCHI (PURG V, 130-136)”, Italianistica: Rivista Di Letteratura Italiana, vol. 44, n° 2, 2015, pp. 131–148., Pia de’ Tolomei, même si cette filiation n’est pas documentée de manière décisive. Les commentaires anciens du poème de Dante l’ont d’emblée désignée comme une dame de la famille des Tolomei de Sienne, devenue épouse de Nello dei Pannocchieschi, seigneur de Castel di Pietra, dans la Maremme, podestat de Volterra et de Lucca, capitaine de la Taglia guelfa en 1284, qui vécut au moins jusqu’en 1322, année où il rédigea un testament dans lequel apparaissent ses liens politiques avec Sienne. Devenu veuf, son second mariage, avec Margherita Aldobrandeschi, comtesse de Sovana et de Pitigliano est documenté. En revanche, les archives sont silencieuses quant à l’identité de sa première épouse. C’est peut-être de manière tendancieuse que lui fut rattachée la figure de Pia de’ Tolomei. Nello aurait, en 1297, fait assassiner la dame en la faisant jeter depuis l’une des fenêtres du château de Pietra, dont il était propriétaire, après l’avoir longtemps tenue enfermée, peut-être en raison de la découverte de son infidélité, ou, plus prosaïquement encore, afin de se libérer d’elle pour pouvoir se remarier. 

Notes

Notes
1 Voir Pagani, Serena. “‘RICORDITI DI ME’. PIA DE’ MALAVOLTI E NELLO DE’ PANNOCCHIESCHI (PURG V, 130-136)”, Italianistica: Rivista Di Letteratura Italiana, vol. 44, n° 2, 2015, pp. 131–148.
%d blogueurs aiment cette page :