Benvenuto di Giovanni, « Vidi speciosam »

Benvenuto di Giovanni (Sienne, 1436 – Sienne 1509, 1517 ou 1518)

Vidi speciosam [1]« Vidi speciosam sicut columbam, ascendentem desuper rivos aquarum : cuius inaestimabilis odor erat nimis in vestimentis eius et sicut dies verni circumdabant eam flores rosarum et lilia convallium. » (« Je l’ai vue, belle comme une colombe, monter par-dessus le cours des eaux ; et son parfum était inestimable, ô combien, sur ses vêtements ; et comme un jour de printemps … Poursuivre, Assomption de la Vierge, 1482.

Antiphonaire de la Nativité de saint Jean Baptiste à la Décollation du Baptiste (du codex 15.Q.).

Provenance : In situ.

Sienne, Libreria Piccolomini, Cathédrale de Santa Maria Assunta.

Notes

Notes
1 « Vidi speciosam sicut columbam, ascendentem desuper rivos aquarum : cuius inaestimabilis odor erat nimis in vestimentis eius et sicut dies verni circumdabant eam flores rosarum et lilia convallium. » (« Je l’ai vue, belle comme une colombe, monter par-dessus le cours des eaux ; et son parfum était inestimable, ô combien, sur ses vêtements ; et comme un jour de printemps l’entouraient des floraisons de roses et les lis des vallées. ») Cantique des Cantiques (Ct 3, 6).
%d blogueurs aiment cette page :