Bartolomeo Varnucci, « Iudica me Deus »

Bartolomeo Varnucci (Florence, entre 1412 et 1413 – 1479)

Iudica me Deus [1]« Iudica me, Deus, et discerne causam meam de gente non sancta : ab homine iniquo et doloso eripe me : quia tu es Deus meus, et fortitudo mea » (« Soyez mon juge, mon Dieu, et séparez ma cause d’un peuple sans sainteté ; de l’homme inique et trompeur, délivrez-moi. Car c’est vous qui êtes mon Dieu, et ma force »). Livre des Psaumes (Ps 42, 1-2).. Flagellation du Christ.

Tempéra et or sur parchemin,

Provenance : Monastère de Monte Oliveto Maggiore, Chiusure (Asciano).

Chiusi, Museo della Cattedrale.

Notes

Notes
1 « Iudica me, Deus, et discerne causam meam de gente non sancta : ab homine iniquo et doloso eripe me : quia tu es Deus meus, et fortitudo mea » (« Soyez mon juge, mon Dieu, et séparez ma cause d’un peuple sans sainteté ; de l’homme inique et trompeur, délivrez-moi. Car c’est vous qui êtes mon Dieu, et ma force »). Livre des Psaumes (Ps 42, 1-2).
%d blogueurs aiment cette page :