Sano di Pietro, Madonna della misericordia Salve Regina

Sano di Pietro (Sienne, vers 1410 – 1481)

Salve Regina [1]« Salve regina, mater misericordiae, vita, dulcedo et spes nostra, salve » (« Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre douceur, notre espérance, salut ! »). Première phrase de l’antienne Salve Regina.. Vierge de la miséricorde, 1459.

Tempéra et or sur parchemin,

Psautier V. L’ouvrage contient la seconde partie des psaumes chantés durant la semaine.

Calligraphie et notation musicale par le moine Alessandro da Sesto ; initiales ornées à la plume par le moine Francesco da Treviglio qui signe au f. 31v.

Provenance : Monastère de Monte Oliveto Maggiore, Chiusure (Asciano).

Chiusi, Museo della Cattedrale.

Peinte par Sano di Pietro, comme toutes les autres initiales figurées du livre choral, celle du Salve Regina (f. 72r) représente la Madone de la Miséricorde protégeant sous son manteau ouvert deux petits groupes de moines olivétains identifiables à leur froc [2]Vêtement monastique comportant un capuchon et couvrant le corps de la tête aux pieds. de couleur blanche.

Notes

Notes
1 « Salve regina, mater misericordiae, vita, dulcedo et spes nostra, salve » (« Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre douceur, notre espérance, salut ! »). Première phrase de l’antienne Salve Regina.
2 Vêtement monastique comportant un capuchon et couvrant le corps de la tête aux pieds.
%d blogueurs aiment cette page :