La mise à nu du Christ

La barbarie de la Crucifixion pratiquée par les Romains était réservée aux individus jugés méprisables, les esclaves au même titre que les voleurs. Les condamnés étaient dénudés et exposés attachés sur le bois jusqu’à ce que mort s’ensuive. Les évangiles confirment cette nudité en indiquant que les soldats ont bien partagé les vêtements de Jésus et tiré au sort sa tunique. Exposé à la honte et abreuvé d’insultes, Jésus meurt nu sur la croix.

Sources textuelles de l’épisode
Iconographie de l’épisode

L’épisode, représenté de façon rarissime, est absent à Sienne. Il faut se référer à l’Armadio degli Argenti, l’un des cycles christiques les plus complets quoi que de petites dimensions, peint par Fra Angelico, pour en trouver un exemplaire peint.

%d blogueurs aiment cette page :