Rutilio Manetti, « Messa di san Cerbone »

Rutilio Manetti (Sienne, 1571 – 1639)

Messa di san Cerbone (Messe de Saint Cerbone), 1630.

Huile sur toile, 444 x 264 cm.

Inscriptions :

  • (en bas à gauche) : « OPUS RUTILII MANE[TT]US SEN. A.D. LDCXXX »

Provenance :

Sienne, Église de Santa Maria in Provenzano.

La légende, particulièrement prolixe s’agissant de Cerbone di Piombino, raconte que le pape Vigile (537-555) voulut assister en personne à la messe de l’aube célébrée par le saint, après avoir passé la nuit en prière avec lui, et put ainsi assister au miracle du chœur angélique qui s’éleva mélodieusement au moment de l’Eucharistie. Ayant assisté au miracle, il accorda à Cerbone de continuer selon sa coutume, malgré les plaintes des fidèles, et de retourner parmi eux à Populonia.

A l’origine, se trouvait au centre une Madonna col Bambino, œuvre d’un « chompagno » de l’atelier de Lippo Memmi, dite Madonna della Staffa, qui se trouve actuellement dans la sacristie de l’église. Elle est remplacée dans l’œuvre de Manetti par une Visitation due à Antonio Buonfigli.

Ettore Romagnoli, Biografia cronologica de’ bellartisti senesi, ms Siena BCS, Sienne, 1835, éd. anast. Florence, S.P.E.S., 1976.

Cesare Brandi, Rutilio Manetti. 1571 – 1639, Sienne, Lazzeri, 1931.

Federico Zeri, La Galleria Spada in Roma. Catalogo dei dipinti, Florence, Sansoni, 1954.

Mario Salmi, Il palazzo e la collezione Chigi-Saracini, Sienane, Monte dei Paschi, 1967.

Carlo del Bravo, « Una ‘Figura con natura morta’ del Seicento toscano », in Studio di storia dell’arte in onore di Roberto Longhi, Florence, Sansoni,  pp. 322-324.

Carlo del Bravo, « Due nature morte di Astolfo Petrazzi », dans Paragone, CXXXIX, 1961, pp. 58-59.

Martina Ingendaay Rodio, « Antonio Nasini nella Cappella di Santa Teresa in San Donato a Siena », dans Prospettiva, XXVII, 1981, pp. 90-98.

Martina Ingendaay Rodio, « Überlegungen zur Barockmalerei in Siena 1640 – 1750 », dans Storia dell’Arte, XLIX, 1983, pp. 191-209;

Martina Ingendaay Rodio, « Precisazioni su Antonio Nasini a Fontanellato », dans Bollettino d’arte, VI. 69, 1984, 25, pp. 85-88.

Timothy Hyman, Sienese painting : the art of a city-republic (1278 – 1477), Londres, Thames & Hudson, 2003.

Fabio Bisogni e Marco Ciampolini (dir.) Bernardino Mei e la pittura barocca a Siena (cat. exp. Sienne 1987), Florence, S.P.E.S., 1987.

Bernardina Sani, « Cultura figurativa nella società senese del primo Seicento », dans Alessandro Angelini, Monika Butzek, Bernardina Sani (dir.), Alessandro VII Chigi (1599 – 1667), il papa senese di Roma moderna (cat. exp. Sienne, 2000),  Sienne, Maschietto e Musolino, 2000, pp. 40-47.

Enzo Carli, La pittura senese, Florence, Scala, 1982.

Marco Pierini, Arte a Siena, Firenze, Scala, 2002.

Giulietta Chelazzi Dini, Alessandro Angelini, Bernardina Sani, Pittura senese,  Milano, Motta, 1997. 

%d blogueurs aiment cette page :