Chi-Rho

Le Chi-Rho (XP [1]On trouve aussi la variante XPS.) est l’une des plus anciennes forme du Christogramme (ou monogramma Christi) formé par la surimpression des deux premières lettres capitales grecques XP — chi (Χχ) et rho (Ρρ) — du mot ΧΡΙΣΤΟΣ (Christos, le Christ), de telle sorte que le jambage vertical du rho se trouve à l’intersection au centre du chi.

Les premiers symboles semblables au Chi-Rho furent, en premier lieu, le Staurogramme [2]Le Staurogramme est composé de la superposition des lettres majuscules tau (Τ) et rho (Ρ) utilisées non pas en tant qu’initiales mais pour leurs formes, en tant que signes graphiques. La combinaison d’un rho entrecroisé avec la barre horizontale du tau donne à voir la figure d’un être crucifié – approximativement le caractère Ṫ. et le Chrisme [3]Le Chrisme est un symbole chrétien formé de la superposition des deux lettres grecques Ι (iota) et Χ (khi), initiales de  Ἰησοῦς Χριστός (« Jésus-Christ »)..

Le symbole Chi-Rho était utilisé par l’empereur romain Constantin (v. 306–337) comme élément de l’étendard militaire (vexillum) connu sous le nom de Labarum.

Notes

Notes
1 On trouve aussi la variante XPS.
2 Le Staurogramme est composé de la superposition des lettres majuscules tau (Τ) et rho (Ρ) utilisées non pas en tant qu’initiales mais pour leurs formes, en tant que signes graphiques. La combinaison d’un rho entrecroisé avec la barre horizontale du tau donne à voir la figure d’un être crucifié – approximativement le caractère Ṫ.
3 Le Chrisme est un symbole chrétien formé de la superposition des deux lettres grecques Ι (iota) et Χ (khi), initiales de  Ἰησοῦς Χριστός (« Jésus-Christ »).