Massaruccio, « Stemmi dei tre Esecutori della Gabella »

9ac8f8a6-6eba-4970-ace8-b4188c0ee6b5

Office de la Gabella

Massaruccio ou Massarello di Gilio (documenté entre 1291 et 1339, date sa mort)

Stemmi dei tre Esecutori della Gabella (Blasons des trois intendants de la Gabelle)

1291, janvier-juin

Tempera sur panneau, 40 x 28 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 8

Inscription :

« LIBRO DE SIGNORI DE LA CHABELLA DEL’NT[RA]TE E DE L’ESCITE CIOE DI D[OMI]NO ARCHOLANO S[COT]TI E DI NERI DI IACHOMO BALDINOTI E DI M[EO] DI DOMINO ORLANDO MALAVOLTI NE PRIMI SEI ME[SI] NE REGIMENTO DI D[OMI]NO PINO DI VERNACCIA P[O]DESTA DI SIENA ANNI MCCLXXXX »

Provenance : archives de l’ancien Etat de Sienne.

Sienne, Palazzo Piccolomini. Archivio di Stato.

Nous nous trouvons devant la première tablette en provenance de la Gabella Generale, seconde magistrature financière, après la Biccherna, d’une grande importance au sein de l’Etat siennois. [1] L’auteur en est le rarissime Massaruccio.

L’inscription mentionne le nom du Podestà (Pino di Vernaccia) et des trois Esecutori (équivalent des intendants) en charge pendant le second semestre 1291 (Arcolano Scotti, Neri di Giacomo di Baldinotto Mignanelli, Orlando Malavolti).

Sont figurés les blasons héraldiques des trois esecutori.

La marge gauche porte encore la trace de la reliure [2] ancienne en cuir, aujourd’hui disparue.

[1] Voir ci dessus (introduction du chapitre consacré au musée des Biccherne).

[2] Ce type de reliure, déjà en usage au cours du haut Moyen-Âge, est appelé « monastique » car elle était principalement utilisée dans les monastère. Elle consiste en l’assemblage de deux plaques de vois, maintenues ensemble par une bande de cuir fixée sur le bord de chaque tablette, et permettant de rassembler les feuilets enserrés entre les deux tablettes.