Podestà

Un Podestà est mentionné pour la première fois à Sienne dans un acte daté de 1178 ; cependant, cette charge ne fut officialisée définitivement qu’après la paix de Constance (1183), qui établit que cette charge relevait d’une nomination impériale. Dans les faits, à Sienne comme dans d’autres communes, le Podestà continua à être librement élu. L’institution de la charge de Capitano del popolo en 1252, ainsi que les successives évolutions politico-institutionnelles apportèrent une nette diminution du pouvoir du Podestà. Celui-ci continua à présider les conseils de la ville, à conduire l’armée et à administrer la justice civile ainsi qu’une partie de la justice criminelle. Par la suite, ses tâches se restreignirent à la seule administration de la justice. La charge a été supprimée en 1503, dans le contexte de la réforme judiciaire qui institua la Ruota.

Les Podestà ont gouverné la République de Sienne entre 1199 et 1234.

D’après : http://dati.san.beniculturali.it/SAN/produttore_SIAS_san.cat.sogP.25875

Voir : C. F. CARPELLINI, « Dell’ufficio del podestà nella Repubblica di Siena », Bullettino della società senese di storia patria municipale, I, 1865, pp. 191-199 ; P. R. PAZZAGLINI, The criminal ban of the sienese commune, 1225-1310, Milano 1979.