Giorgio di Giovanni (?), « La pace di Cateau-Cambrésis e l’abbraccio tra Filippo II di Spagna ed Enrico II di Francia « 

FC5377D2-0981-4C0E-A3CB-FE61E6FFFACB.jpeg

Office de la Biccherna

Giorgio di Giovanni (?)

La pace di Cateau-Cambrésis e l’abbraccio tra Filippo II di Spagna ed Enrico II di Francia (La paix de Câteau-Cambresis et l’accolade de Philippe II d’Espagne avec Henri II de France)

1559

67,4 x 80 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 63

Inscription :

« UT BELLO TANDEM, IUNCTIS IN FOEDERA DEXTRIS, GALLUS ET HISPANUS REX POSUĒRE MODUM, CIVIBUS ILCINEA DUCE COSMO A SEDE PROFECTIS, SENENSIS PATRIAE IAM PATUĒRE FORES. MDLVIII E. LVIIII »

Provenance : Commune de Sienne.

Sienne, Museo delle Biccherne.

Cette tablette date, comme la précédente, de 1559. A elles deux, elles représentent les deux événements marquants de l’année : la paix du Câteau-Cambrésis signée le 3 avril, mettant un terme aux relations belliqueuses de la France et de l’Espagne, et la capitulation de Montalcino qui eu lieu le 4 avril. Au delà de ces deux dates, il nous faut comprendre, ainsi que l’explicite l’inscription au bas de la tablette, que nous sommes face à l’allégorie d’une paix qui a autorisé, entre autres conséquences bénéfiques, le retour des exilés, pardonnés par Cosme I, à Montalcino.

La scène prend place dans un décor grandiose et peu réaliste, devant un portique qui accueille les deux rois venus signer la paix. Henri II de France et Philippe II d’Espagne échangent l’accolade appelée « baiser de paix » sous les yeux de leurs armées respectives encore en tenue de combat.

Au delà de ce premier plan s’ouvre une perspective où l’on peut entrevoir au loin Sienne et Montalcino.

Sous cette scène, est représentée l’habituelle série de blasons des officiers de la Biccherna : Manni, Malavolti, Beccafumi, Pecci, Buoninsegni, Paccinelli, Tolomei, Buoninsegni, Placidi, tandis que le blason de la maison Médicis a émigré plus haut, au sein de l’image, dans les tribunes où officient les musiciens.

Tout en bas, répété de part et d’autre de l’inscription, le blason du notaire Buonsignore Ghelardi.