Giorgio di Giovanni, « San Paolo conforta i Senesi nelle tribolazioni dell’assedio »

8F7D0EED-5E02-4939-AFD0-EDA5265A8C1E.jpeg

Office de la Gabella

Giorgio di Giovanni (attribué à)

San Paolo conforta i Senesi nelle tribolazioni dell’assedio (Saint Paul conforte les siennois pendant les tribulations du siège)

1555

80,6 x 57,4 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 60

Inscription :

« OMNES QUI VOLUNT IUSTE VIVERE PERSECUTIONEM PATIUNTUR »

Provenance : Commune de Sienne

La dernière phase de la guerre de Sienne, dans laquelle les troupes françaises sous le commandement de Blaise de Monluc ont été fortement impliquées, se termine le 17 avril 1555 avec la capitulation de Sienne remise au marquis de Marignano, chargé par Cosme I de conduire les opérations de reconquête de la République siennoise.

Au premier plan, la figure de saint Paul se détache sur un paysage de collines boisées, où apparaît, parfaitement reconnaissable à droite, la cité de Sienne.

L’inscription : « OMNES QUI VOLUNT IUSTE VIVERE PERSECUTIONEM PATIUNTUR » est la parole [1] de consolation que saint Paul est supposé adresser aux Siennois. Le geste du saint pointant son index droit vers le bas a été interprété comme l’indication de la via Cassia, route empreintée par les troupes venues assiéger la ville.

Au-dessous, selon une organisation identique à celle de la biccherna n° 56, figurent les emblèmes héraldiques des familles des officiers en fonction au cours de l’année : Mandoli, Luti, Tegliacci, Sberghieri, Petroni, Bulgarini, Verdelli, Cantucci, Cinuzzi, Simoni, Guidotti.

Au-dessus de l’embème héraldique du camarlingo, plus grand que les autres, on peut lire la date « MDLV ».

[1] Cette maxime est la paraphrase d’un verset de l’épître de saint Paul à Thimotée (II, 12).