Sources écrites de l’épisode de la Naissance de la Vierge

Protévangile de Jacques  (85, 2) :

Or les mois d’Anne passèrent, et au neuvième elle enfanta. Et elle dit à la sage-femme : « Qu’ai-je mis au monde ? » Celle-ci répondit : « Une fille. » Et Anne dit : « Mon âme a été exaltée en ce jour. » Et elle la coucha. Or, quand les jours furent accomplis, Anne se purifia et donna le sein à l’enfant, et elle lui donna le nom de Marie.

Évangile du pseudo-Matthieu (4, 1) :

Or après neuf mois accomplis, Anne mit au monde une fille et l’appela du nom de Marie.

Évangile de la Nativité de la Vierge Marie (5, 2) :

« […] C’est pourquoi, ayant adoré le Seigneur, ils retournèrent à leur maison, où ils attendaient avec assurance et avec joie la promesse divine. Anne conçut donc, et elle mit au monde une fille, et suivant le commandement de l’Ange, ses parents l’appelèrent du nom de Marie. »

Jacques de Voragine, La Légende dorée (131, 69-61) :

Après avoir adoré le Seigneur, ils revinrent chez eux, attendant joyeusement la réalisation de la promesse divine. Anne conçut donc, enfanta une fille et lui donna le nom de Marie. 

 

85, 2. Or les mois d’Anne passèrent, et au neuvième elle enfanta. Et elle dit à la sage-femme : « Qu’ai-je mis au monde ? » Celle-ci répondit : « Une fille. » Et Anne dit : « Mon âme a été exaltée en ce jour. » Et elle la coucha. Or, quand les jours furent accomplis, Anne se purifia et donna le sein à l’enfant, et elle lui donna le nom de Marie.