‘Il Sodoma’, « San Bernardino »

fullsizeoutput_28ea.jpeg

Giovanni Antonio Bazzi dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli, 1477 – Sienne, 1549)

Saint Bernardin, 1526-1527.

Huile sur panneaux, 68 x 48 cm.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

Saint Bernardin est peut-être le saint le plus facilement identifiable tant ses deux principaux attributs iconographiques deviennent familiers lorsque l’on fréquente l’art siennois : son visage émacié, si caractéristique dans la peinture du XVe siècle (mais ici peu reconnaissable), et surtout, la tablette portant le diagramme de Jésus (« jhs« ), la lettre h (écrite en minuscule) formant une croix, le symbole entouré des rayons du soleil, que le saint maintient presque toujours devant lui avec ostentation dans les peintures où il figure, et dont on sait qu’il se servait pour conclure ses prédications en l’élevant au dessus de sa tête pour bénir la foule devant lui.