Margherita di Antiochia

Marguerite d’Antioche est une jeune fille chrétienne qui, selon ta tradition hagiographique, aurait subi le martyre sous l’empereur Maximien.

Iconographie

Représentée sous les traits d’une toute jeune fille, elle tient

  • une fine croix à la main
  • une couronne sur la tête
  • une tête de dragon

Un dragon se tient auprès d’elle. On la voit parfois piétiner ce dragon.

Scènes de la vie de la sainte :

  • Ayant quitté la maison de son père, le prêtre païen Ædesius (ou Théodose), elle vécut avec sa nourrice chrétienne ; alors qu’elle surveillait son troupeau de brebis, elle est vue par Olibrius, préfet d’Antioche, qui est instantanément séduit par sa beauté.
  • Tandis qu’elle refuse d’épouser ce dernier, elle est arrêtée et conduite devant lui.
  • Jetée en prison, elle est réconfortée par une colombe.
  • Suspendue à une potence et torturée à l’aide de barbelés ou de fouets de métal, elle refuse l’apostasie (reniement de sa foi chrétienne).
  • Renvoyée en prison, elle est avalée par un dragon mais, grâce au signe de la croix, elle oblige le dragon à la régurgiter.
  • Placée dans une profonde citerne, elle est sauvée miraculeusement.
  • Un ange lui apporte la palme du martyre.
  • Après l’avoir décapités, son bourreau tombe raide mort.
  • Des anges emportent son âme au Paradis.

%d blogueurs aiment cette page :