Calvaire

Le Calvaire, écrit avec un « C » majuscule, est le « lieu élevé où Jésus-Christ fut crucifié. »

Littré précise, à ce propos, un point d’étymologie : « Calvaria, lieu où Jésus-Christ fut crucifié, ainsi dit parce que, les condamnés y étant exécutés et leurs corps y restant, il était garni de crânes, en latin calvaria, lequel vient de calvus, chauve, à cause de la dénudation de la boîte osseuse. »

Iconographie

Nous retiendrons que le lieu était élevé afin d’être visible de loin, comme le furent plus tard, les gibets au Moyen-âge, dans le but de fonder une valeur d’exemple (que le temps et l’expérience n’ont pas confirmée).

L’iconographie de la scène du Calvaire fait presque toujours figurer un crâne au pied de la croix.

L’idée de crâne et de calvitie qui caractérise le lieu de la Crucifixion a été représentée de manière saisissante dans une œuvre de Mantegna aujourd’hui conservée au Louvre (fig. 1).

Capture d’écran 2019-07-09 à 10.31.00.png

[1]

[1] Andrea Mantegna (Isola di Carturo, vers 1431 – Mantoue, 1506), La Crucifixion, également dite Le Calvaire, 1457-1459. compartiment de prédelle du retable de San Zeno (Vérone), tempera sur bois, 76 x 96 cm. Paris, Musée du Louvre.