Jacques de Voragine

Jacopo ou Giacomo da Varazze ; lat. : Jacobus de Voragine) ou Jacques de Voragine (Varazze, vers 1228 – Gênes, 1298) :  moine dominicain puis archevêque de Gènes, béatifié en 1816 par le pape Pie VII. Il est l’auteur, en particulier, de la Légende dorée, ouvrage qui compile la vie d’un grand nombre de saints chrétiens et leur légende hagiographique. La Légende dorée est devenue très tôt l’ouvrage de référence dans lequel les artistes pouvaient puiser les informations détaillées nécessaires à la réalisation des œuvres picturales qui leur étaient commandées.

Jacques de Voragine.png
Maître de Jacques de Besançon (actif de 1478 à 1500), « Jacques de Voragine prêchant ». Détail d’une miniature figurant en frontispice d’un manuscrit de la « Légende dorée ». Paris, Bibliothèque Nationale de France.
Iconographie

Jacques de Voragine est représenté

  • tantôt en tant que moine appartenant à l’ordre des Frères Prêcheurs, vêtu de l’habit noir et blanc, prêchant
  • tantôt en tant qu’archevêque de Gènes, portant la mitre et tenant en main le livre dont il est l’auteur

Les représentations anciennes de Jacques de Voragine doté de l’aura des bienheureux sont rarissimes, ce statut ne lui ayant été accordé que tardivement par l’Église.

%d blogueurs aiment cette page :