Pittore senese (Cristoforo di Bindoccio e Meo di Pero ?), « Le chemin d’Emmaüs »

DE1FEDAA-62BB-49C6-B643-E234E411231A.jpeg

Peintre siennois (Cristoforo di Bindoccio [actif à Sienne de 1360 à 1409] et Meo di Pero [actif à Sienne et documenté entre 1370 et 1407]) ?

Le chemin d’Emmaüs

Détail des Storie della vita di Cristo (Histoires de la vie du Christ), seconde moitié du Trecento (vers 1350 ?), tempera et or sur panneaux.

Provenance : Église de San Niccolò, Spedaletto (ou Spedale di Santa Maria della Scala, Sienne ?).

Pienza, Museo Diocesano.

Voir « Iconographie de la vie du Christ » : Le chemin d’Emmaüs.

Tout est en place pour que nous comprenions quel est le sujet de l’image, surtout si, en cette fin du XIVe siècle, un homme d’église est venu à notre rencontre pour nous raconter l’histoire qui en est le sujet. Trois personnages, bien visibles au premier plan, semblent converser. Deux d’entre eux regardent en direction du troisième. Sans doute viennent-ils de se rencontrer. A l’arrière plan, on distingue nettement une ville toute rose qui ressemble à un gros jouet, ce qui ne l’empêche nullement de signifier « ville. » La conjugaison des figures humaines et de la ville permet de définir le contexte : nous sommes non loin de l’entrée de la ville d’Emmaüs. Deux apôtres viennent de rencontrer le Christ, sans le reconnaître, et de l’inviter à se joindre à eux.