Dominations

Les Dominations (latin dominationes, ceux qui dominent) transmettent aux cercles inférieurs de la hiérarchie céleste les commandements de Dieu. Elles sont libérées des passions, des dépravations et des tentations.

Ce n’est que très rarement que ces Seigneurs angéliques se manifestent physiquement aux hommes. L’aide des Dominations vise à la libération spirituelle, et porte sur la lutte contre tout ce qui enchaîne l’âme et le corps des hommes et l’empêche de s’ouvrir à la grâce : les mauvaises habitudes et addictions, l’obscurantisme et les préjugés, les attachements serviles et superstitieux. Elles instruisent et renforcent quand le doute et le découragement s’installent.

Sources textuelles

16 en lui [1], tout fut créé, dans le ciel et sur la terre. Les êtres visibles et invisibles, Puissances, Principautés, Souverainetés, Dominations, tout est créé par lui et pour lui.

Paul, Épître aux Colossiens (Col. 1:16)

D’après Denys l’Aréopagyte, « les Saintes Écritures appellent Dominations les esprits plus élevés en dignité qui communiquent aux ordres inférieurs les dons de Dieu ».

Selon la Somme théologiquele nom de Domination signifie d’abord une liberté exempte de la condition servile et de la sujétion quotidienne à laquelle le peuple est astreint, et de l’oppression tyrannique dont les grands eux-mêmes souffrent parfois.

Ce nom signifie encore « un gouvernement ferme et inflexible qui n’est incliné à aucun acte servile ni à aucun de ces actes qu’entraîne la sujétion ou l’oppression causée par le tyran. »

En troisième lieu enfin, ce nom signifie « le désir et la participation de la véritable souveraineté qui est en Dieu. »

Iconographie

Les Dominations sont traditionnellement figurés comme des êtres

  • de forme humaine
  • d’une beauté … angélique
  • dotés d’une paire d’ailes

On les distingue des autres ordres par des attributs princiers ; ils peuvent être richement habillés, et porter :

  • un sceptre terminé par une croix et le sceau de Dieu, inscrit à son nom
  • une épée
  • un orbe de lumière ornant l’extrémité de leur sceptre ou le pommeau de leur épée
  • une aube
  • une ceinture d’or et une étole
  • une baguette d’or

[1] Lui : le Christ.