Antonio da Sangallo ‘il Vecchio’

Antonio Giamberti da Sangallo [1]Les membres de la lignée d’artiste des Sangallo tiennent obtinrent leur nom, Da Sangallo, des travaux qu’ils effectuèrent près de la Porte San Gallo à Florence, dit ‘il Vecchio’ [2]« Il Vecchio » : « le Vieux » ou « l’Ancien ». Ce surnom lui a été attribué pour le différencier de son neveu Antonio da Sangallo ‘le Jeune’. (Florence, 1455 – 1534) : architecte et sculpteur, frère de Giuliano da Sangallo.

Sa formation se fait au contact permanent avec son frère aîné, savant et auteur d’architectures devenues des archétypes de l’art de la Renaissance. Cependant, dans ses œuvres autonomes, il manifeste des éléments d’une vision qui lui est propre et qui rendent singulière sa personnalité de concepteur. Antonio, comparé à Giuliano, est plus marqué par les références de l’architecture florentine du début du XVe siècle. En outre, grâce à une connaissance directe des vestiges archéologiques de l’architecture romaine ainsi qu’à sa capacité à utiliser des schémas soigneusement étudiés, il démontre, surtout après son retour en Toscane, une volonté de réutiliser des éléments architecturaux classiques, tels que des fragments et des décorations librement recombinés et retravaillés, à un point tel qu’il se rapproche de la sensibilité maniériste et en particulier de certains des aspects de l’architecture de Michel-Ange [3]P. Zampa, « Antonio da Sangallo: l’impiego del fregio storico nei disegni e nell’opera », dans Annali di architettura, n° 15, 2003..

Œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois
  • Église de Sant’Agostino. Colle di Val d’Elsa.
  • Église de San Biagio. Montepulciano.
  • Palazzo Nobili-Tarugi. Montepulciano (attribution incertaine).
  • Palais Contucci. Montepulciano.
  • Pozzo dei Grifi e dei Leoni. Montepulciano, Piazza Grande (1520).
  • Crocifisso. Montepulciano, Église de Sant’Agostino.

Notes

Notes
1 Les membres de la lignée d’artiste des Sangallo tiennent obtinrent leur nom, Da Sangallo, des travaux qu’ils effectuèrent près de la Porte San Gallo à Florence
2 « Il Vecchio » : « le Vieux » ou « l’Ancien ». Ce surnom lui a été attribué pour le différencier de son neveu Antonio da Sangallo ‘le Jeune’.
3 P. Zampa, « Antonio da Sangallo: l’impiego del fregio storico nei disegni e nell’opera », dans Annali di architettura, n° 15, 2003.