Niccolò di Buonaccorso ?, « Crocifissione »

fullsizeoutput_3c41.jpeg

Niccolò di Buonaccorso (Sienne ?, documenté de 1355 à 1388) ou Cristofano di Bindoccio, dit « Malabarba » (documenté de 1361 à 1406)

Crucifixion

Détail du retable portatif des Storie del Nuovo Testamento (Histoires du Nouveau Testament)tempéra sur panneaux, 1370-1380.

Provenance probable : Couvent de Santa Marta (Sienne).

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

La haute silhouette de la croix s’élève devant un fond d’or abstrait qui ne laisse aucune place à l’anecdote. Chacun des trois personnages se résume à l’expression d’une douleur qui se décline selon trois registres distincts, silencieuse, indicible, éplorée, résumant en eux-mêmes toutes les formes de la souffrance qui doit s’emparer à la vue d’un tel spectacle.