Pietro di Francesco degli Orioli

Pietro di Francesco degli Orioli [1]Pietro appartenait à une famille d’horlogers dont le surnom « degli Orioli » avait été acquis par son père Francesco parce que celui-ci s’occupait du bon fonctionnement des horloges publiques à Sienne et à San Gimignano. ou Pietro di Francesco Orioli (Sienne, 1458 – 1496) : peintre. Formé dans l’atelier de Matteo di Giovanni, puis auprès de Francesco di Giorgio Martini. Mort jeune, probablement de la peste.

Œuvres visibles À Sienne et dans Le pays siennois
  • Vierge à l’enfant avec saints. Buonconvento, Museo d’Arte Sacra della Val d’Arbia.
  • Vierge à l’Enfant avec saints. Sienne, Pinacoteca Nazionale.
  • Adorazione dei Pastori con San Giovanni Battista. Sienne, Pinacoteca Nazionale.
  • Ascensione di Cristo. Sienne, Pinacoteca Nazionale.
  • Madonna con Bambino e due angeli e i ss. Onofrio e Bartolomeo (ca. 1480). Sienne, Pinacoteca Nazionale.
  • Visitazione della Madonna e Santi. Sienne, Pinacoteca Nazionale.
  • Fresques. Sienne, Basilica dell’Osservanza.
  • Fresques (en collaboration avec Francesco di Giorgio). Sienne, Chiesa di Sant’Agostino, Cappella Bichi.
  • Madonna e Santi. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta.
  • Lavanda dei piedi. Sienne, Baptistère de San Giovanni, 1489.
  • Prospettive illusionistiche (1492). Sienne, Palazzo Pubblico.
    • Adorazione dei Pastori con San Giovanni Battista
    • Ascensione di Cristo
    • Madonna con Bambino e due angeli e i ss. Onofrio e Bartolomeo (ca. 1480)
    • Visitazione della Madonna e Santi 
  • Vierge à l’Enfant avec saint Jérôme et une sainte (vers 1490)

Nativité (vers 1494–1496)

  • Natività con i Santi Bernardino da Siena e Antonio da Padova. Massa Marittima, Museo San Pietro.

Notes

Notes
1 Pietro appartenait à une famille d’horlogers dont le surnom « degli Orioli » avait été acquis par son père Francesco parce que celui-ci s’occupait du bon fonctionnement des horloges publiques à Sienne et à San Gimignano.
%d blogueurs aiment cette page :