‘Il Sodoma’, « Ricevimento di Mauro e Placido »

img_5898img_5899

Giovanni Antonio Bazzi, dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli, 1477 – Sienne, 1549)

Benedetto riceve li due giovani romani Mauro e Placido (Benoît reçoit Mauro et Placide), 1505-1508.

Fresque

Inscription (sous la fresque) :

  • « COME BENEDETTO RICEVE LI DUE GIOVINETTI MAURO E PLACIDO »

Provenance : In situ

Abbazia di Monte Oliveto Maggiore, Cloître principal.

Benoît, dont la réputation de sainteté s’est répandue au point de parvenir jusqu’à Rome, reçoit des personnages qui viennent lui confier l’éducation de leurs propres fils afin qu’il les préparent au service divin. C’est le cas de deux nobles originaire de cette ville, nommés Eutichio et Tertullio. Parmi une foule nombreuse, pleine de bruits et d’agitation, les jeunes Maur et Placide accompagnés de leurs pères respectifs sont agenouillés devant Benoît qui les accueille de manière bienveillante et leur pose la main sur l’épaule.

Pour cette scène, très en vue au fond du bras du cloître que l’on empruntait en sortant de l’église pour se rendre dans les autres parties du monastère, Sodoma a reçu la plus importante des gratifications qui lui furent versées pour chacune des fresques peintes ici.

Au loin, la cavalcade qui a accompagné le cortège conduisant Mauro et Placido auprès de Benoît n’en finit pas de parvenir jusqu’au premier plan.

[1] « Comment Benoît reçoit les deux jeunes romains Maur et Placide ». L’épisode est relaté dans le Livre II des Dialogues, chapitre 4 :

« […] Alors commencèrent à venir vers lui les nobles et les honnêtes hommes de Rome, et à lui offrir leurs propres fils afin qu’il les élève dans le service de Dieu ; parmi eux se trouvaient deux garçons de bonne allure, c’est-à-dire, Mauro dont le père était Equizio, et Placido, dont le père Tertullo était patricien ; l’un d’eux, Mauro, devint en peu de temps familier de la vie sainte et commença à aider son maître Benoît dans les tâches liées à l’entretien du monastère ; et Placido était encore très petit ». CAVALCA, Domenico, Volgarizzamento del Dialogo di San Gregorio, reproduit dans Enzo Carli, Le storie di San Benedetto a Monte Oliveto Maggiore, Cinisello Balsamo (Milano), 1980, pp. 161-180.