Scuola di Luigi Mussini, « Emilia »

Antonio Ridolfi (Mezzana, 1824 – Sienne, 1900) 

Emilia (Les régions d’Italie), 1886-1888.

Fresques des pendentifs de la salle du Risorgimento.

Inscriptions :

  • (dans l’écusson) : « EMILIA »
  • (au pied du pendentif) : « AR » [1]

Provenance : In situ

Sienne, Palazzo Pubblico, Sala del Risorgimento.

Les figures d’Antonio Ridolfi sont parmi les plus faibles de la série. Ce jugement prévaut depuis les premiers avis formulés par les observateurs contemporains de l’exécution des fresques.

De fait, la figure de l’Émilie est d’un dessin dur, sans qu’aucun modelé ne vienne l’adoucir, plate de ce fait même, et paraît comme figée dans une attitude rigide qui aurait voulue être monumentale sans y parvenir. Seul un chromatisme avec peine à une certaine densité peine à racheter l’ensemble.

L’allégorie est représentée assise à côté de l’écu de la ville de Bologne et la garde d’une épée dont la lame est dissimulée. Deux livres, au sol, évoquant l’étude felsinea (de Felsĭna, ancien nom, d’origine étrusque, de Bologne). Sur la tranche de l’un d’eux, ont peut lire « GLOSSAE », en référence à Irnerio, juriste considéré comme l’auteur du premier glossaire bolonais.

[1] Initiales d‘Antonio Ridolfi.