Alessandro III, papa

Alexandre III, né Rolando Bandinelli Paparoni (Sienne, v. 1100-1105 – Civita Castellana, 1181) : 170e pape à partir de 1159. Son règne est marqué par l’opposition d’une minorité de cardinaux soutenus par l’empereur Frédéric Barberousse, situation qui aboutit à lui opposer trois antipapes et déclenche un long conflit. L’épilogue de celui-ci survient avec la victoire de Legnano (1176), qui signe la défaite de Barberousse et aboutit à la Paix de Venise (1177). L’empereur cède et reconnaît Alexandre III comme pape. Le 12 mars 1178, Alexandre III rentre à Rome, chassant l’antipape Calixte III, qui abdique quelques mois plus tard.

Selon la tradition, c’est lui qui, le 18 novembre 1179, aurait consacré la pierre angulaire de la Cathédrale de Sienne. 

L’Histoire du pape Alexandre III est racontée en seize épisodes dans les fresques peintes par Spinello Aretino, en 1407-1408, dans la salle de la Balìa du Palazzo Pubblico de Sienne.