Benozzo Gozzoli, « Madonna col Bambino, due angeli e i santi Giovanni Battista, Maria Maddalena, Agostino e Marta »

Benozzo Gozzoli (Florence, v. 1420/1421 – Pistoia, 1497)

Madonna col Bambino, due angeli e i santi Giovanni Battista, Maria Maddalena, Agostino e Marta. Pala di Santa Maria Maddalena. (Vierge à l’Enfant et les saints Jean Baptiste, Marie Madeleine, Augustin et Marthe. Retable de Santa Maria Maddalena), 1466.

Tempera et or sur panneau, 182,5 x 128,5 cm. (avec le cadre) ; 171 x 173, 5 cm. (sans le cadre).

Inscriptions :

  • dans les auréoles
    • de la Vierge : « SANCTA MARIA MATER DEI HORA [PRO NOBIS] »
    • de l’Enfant : « IESVS CHRISTVS FILIVS DEI VIVI » [1]
    • de Jean Baptiste : « SANCTVS IOHANNES BATISTA »
    • de Marie Madeleine : « SANCTA MARIA MAGDALENA »
    • de Augustin : « SANCTVS AUGUSTINVS »
    • de Marthe : « SANCTA MARTA »
    • de chacun des deux anges : « ANGELVS DEI »
  • sur le col de la robe rouge de la Vierge : « RE[GINA] MARIA »
  • sur la bordure du bas du manteau de la Vierge : « AVE REGINA CELORVM MATER ANGELORUM SALVE RADIX S[ALVE PORTA] EX QVAM [sic] MUNDO LVX [EST ORTA] » [2]
  • sur le gradin de marbre : « OPVS BENOZZI DE FLORENTIA MCCCCLXVI » (date et signature).

Provenance : Monastère de Santa Maria Maddalena, San Gimignano.

San Gimignano, Palazzo Comunale, Pinacoteca.

[1] “[respondens Simon Petrus dixit :] Tu es Christus, Filius Dei vivi” : “[Simon Pierre répondit :] Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant” (Mt 16, 16).

[2] “Ave, Regina cælorum / Ave, Domina angelorum, / Salve, radix, salve, porta / Ex qua mundo lux est orta […]” : “Salut, Reine des cieux ! / Salut, Reine des Anges ! / Salut, tige féconde ! / Salut, porte du Ciel ! 
Par toi la lumière s’est levée sur le monde […]” (Ave Regina Caelorum, Antienne mariale, XIIe s ?).