Domenico Beccafumi, « Spasippo »

Domenico Beccafumi (Valdibiena [Montaperti], entre 1484 et 1486 – Sienne, 1551)

Speusippo (Speusippus tegateatum), entre 1529 et 1535.

Fresque de la voûte de la salle du Consistoire.

Inscriptions :

  • (dans le cartouche sous la fresque) : « SPEVSIPPVS TEGAEATVM » [1]

Provenance : In situ

Sienne, Palazzo Pubblico, Sala del Concistoro.

De Stasippe de Tégée, Valère Maxime dit ceci : « Le trait suivant n’est pas moins admirable. Stasippus de Tégée [en Acadie] avait dans le gouvernement des affaires publiques un rival redoutable, mais d’ailleurs homme de bien et de talent. Ses amis lui conseillaient ou de s’en défaire ou de l’éloigner à tout prix. Il s’y refusa, de peur que le poste, où un bon citoyen veillait au salut de la patrie, ne fût pris par un méchant et malhonnête homme, il aima mieux avoir à subir les vives attaques d’un adversaire que de priver la patrie d’un excellent défenseur ». Valère Maxime, Faits et dits mémorables, Livre IV, Exemples étrangers, 5.

La figure visible dans l’écoinçon du bas est celle de la Paix.