Tommaso Gazzarrini, « Morte del Figlio di Tacchinardi »

Tommaso Gazzarrini (Livourne, 1790 – Florence 1853)

Morte del Figlio di Tacchinardi (La Mort du fils de Tacchinardi)

Huile sur toile, 93 x 169 cm.

Provenance : Leg Crociani.

Montepulciano, Museo Civico e Pinacoteca Crociani.

Trois figures féminines pleurent, non sans emphase, la mort du pâle jeune homme que l’on voit étendu sur sa couche. Assis à droite du lit, un homme porte un linge devant son visage pour essuyer ses pleurs. Sur la gauche, un ange emporte au ciel l’âme du jeune défunt.

Dans cette scène, Tommaso Gazzarrini [1]Peintre d’histoire et portraitiste, Tommaso Gazzarrini (Livourne, 1790 – Florence 1853) s’est formé dans la sphère académique de Florence, sous la conduite de Pietro Benvenuti. évoque la mort du fils de Niccolò Tacchinardi, fameux ténor originaire, comme lui, de Livourne, qui voulu commémorer la disparition prématurée de son fils Ulysse, survenue en 1828, en faisant peindre une fresque dans le couvent de San Marco, à Florence [2]Cette fresque, aujourd’hui détachée d’une paroi du petit cloître de Sant’Antonino a été placée dans les locaux souterrains du couvent, devenus lapidarium.. L’œuvre présente pourrait constituer l’esquisse préparatoire à cette fresque.

Notes

Notes
1 Peintre d’histoire et portraitiste, Tommaso Gazzarrini (Livourne, 1790 – Florence 1853) s’est formé dans la sphère académique de Florence, sous la conduite de Pietro Benvenuti.
2 Cette fresque, aujourd’hui détachée d’une paroi du petit cloître de Sant’Antonino a été placée dans les locaux souterrains du couvent, devenus lapidarium.
%d blogueurs aiment cette page :