Liberale da Verona, « Iniziale decorata »

Liberale da Verona (Vérone, 1441 – 1526) [1]L’écriture calligraphiée, la notation musicale et les initiales ornées à la plume sont l’œuvre d’Alessandro da Sesto.

Hierusalem cito veniet salus tua [2]« Ierusalem cito veniet salus tua quare maerore consumeris numquid consiliarius non est tibi quia innovabit te dolor salvabo te et liberabo te noli timere » (« Jérusalem, bientôt viendra ton salut : pourquoi te consumer de tristesse ? Est-ce que tu n’as pas un conseiller, puisque la douleur t’a changé ? Je te sauverai et te délivrerai, ne crains pas »). Livre de … Poursuivre, 1467-1469.

Tempéra et or sur parchemin, 59 x 44 cm.

Antiphonaire A, du premier dimanche de l’Avent à la veille de Noël. Initiale H peinte et figurée (f. 33v).

Provenance : Monastère de Monte Oliveto Maggiore, Chiusure (Asciano).

Chiusi, Museo della Cattedrale.

Comprimée dans un carré, l’initiale H peinte par Liberale da Verona est saturée d’ornements floraux, de feuillages et de motifs décoratifs aux couleurs vives et au dessin particulièrement raffiné.

Notes

Notes
1 L’écriture calligraphiée, la notation musicale et les initiales ornées à la plume sont l’œuvre d’Alessandro da Sesto.
2 « Ierusalem cito veniet salus tua quare maerore consumeris numquid consiliarius non est tibi quia innovabit te dolor salvabo te et liberabo te noli timere » (« Jérusalem, bientôt viendra ton salut : pourquoi te consumer de tristesse ? Est-ce que tu n’as pas un conseiller, puisque la douleur t’a changé ? Je te sauverai et te délivrerai, ne crains pas »). Livre de Michée (Mi 4, 9).
%d blogueurs aiment cette page :