Sano di Pietro, « Exultate justi »

Sano di Pietro (Sienne, vers 1410 – 1481) [1]L’écriture et la notation musicale sont le fruit du travail du moine Alessandro da Sesto ; les initiales finement ornées à la plume sont, en grande partie, l’œuvre du moine Francesco da Treviglio.

Exultate justi [2]« Exultate justi in domino: rectos decet collaudatio. [Confitemini Domino in cithara ; in psalterio decem chordarum psallite illi.] » (« Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes ! Hommes droits, à vous la louange ! [Rendez grâce au Seigneur sur la cithare, jouez pour lui sur la harpe à dix cordes]. ») Livre des Psaumes (Ps 32, 1-2)., Dieu suit de l’index le texte du psaume que deux moines olivétains sont en train de chanter, 1459.

Psautier U, Première partie des chants à chanter pendant la semaine.

Tempéra et or sur parchemin,

Provenance : Monastère olivétain de Monte Oliveto Maggiore de Chiusure (Asciano).

Chiusi, Museo della Cattedrale.

Notes

Notes
1 L’écriture et la notation musicale sont le fruit du travail du moine Alessandro da Sesto ; les initiales finement ornées à la plume sont, en grande partie, l’œuvre du moine Francesco da Treviglio.
2 « Exultate justi in domino: rectos decet collaudatio. [Confitemini Domino in cithara ; in psalterio decem chordarum psallite illi.] » (« Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes ! Hommes droits, à vous la louange ! [Rendez grâce au Seigneur sur la cithare, jouez pour lui sur la harpe à dix cordes]. ») Livre des Psaumes (Ps 32, 1-2).
%d blogueurs aiment cette page :