« Arriccio »

L’arriccio est une sous-couche de mortier d’aspect grossier (d’où son nom italien) qui a vocation à égaliser le support de maçonnerie sur lequel doit être exécutée une fresque ; c’est sur l’arricio que le peintre dessinait initialement l’esquisse de l’image qu’il allait réaliser afin d’en délimiter l’emplacement ; ce type d’esquisse porte le nom de sinopie ; avec le temps, le dessin de la sinopie a été remplacé par la technique du transfert au poncif que les italiens appellent le spolvero, plus souple et plus simple à utiliser.

%d blogueurs aiment cette page :