Querceto di Elsa

Querceto [1]De nombreux hameaux portent le nom de Querceto en raison des chênes (querce) qui tapissèrent le sol. Tel est le cas de Querceto de Bagnoro, proche d’Arezzo, de celui de Loro dans le haut Val d’Arno, Querceto de Montecatini dans le Val di Cecina, Querceto di Sesto dans le Val d’Arno florentin, Querceto de Staggia, de ceux de Tosi sous Vallombrosa, de San Casciano, de … Poursuivre di Elsa, ou Querceto di Casole in Val d’Elsa est un hameau (località) de Casole d’Elsa est une ancienne ferme comportant une église paroissiale (San Tommaso) construite sur le versant qui descend depuis Casole vers un bras mort de l’Elsa, rivière qui passait alors à ses pieds, à l’est.

« On s’interroge encore pour savoir s’il s’agit du Querceto dans lequel se trouvaient les trois maisons ou petits poderi que le marquis Ugo [2]Hugues de Toscane ou Hugues le Grand (Lucques, v. 953 – Florence, 1001) : Margrave (all. Markgraf, traduit littéralement par « comte de la marche ») ou marquis de Toscane de 961 à sa mort, le jour de la saint Thomas, après avoir été duc de Spolète et marquis de Camerino de 989 à 996. Sa sépulture se trouve encore dans l’église … Poursuivre possédait et qu’il assigna à l’abbaye de Marturi en 998 ; il est certain, en revanche, qu’un autre Querceto près de Staggia appartenait aux dynastes de ce district qui, le 30 juin 1448, séjournant à Querceto, renoncèrent à l’abbaye de San Salvatore all’Isola pour les raisons qui avaient au-dessus des biens donnés à ce monastère de leurs ancêtres. » [3]Emmanuele Repetti, Dizionario Geografico Fisico Storico della Toscana, volume IV, Florence, presso l’Autore e Editore coi tipi di Allegrini e Mazzoni, 1841, pp. 695-696.

Près de l’église de Querceto di Casole, on peut voir une ancienne chapelle de Sant’Antonio où se trouve un tableau représentant Saint Thomas peint par Alessandro Casolani.

L’église paroissiale conserve une Madone datée de 1401, par Benvenuto di Giovanni.

Notes

Notes
1 De nombreux hameaux portent le nom de Querceto en raison des chênes (querce) qui tapissèrent le sol. Tel est le cas de Querceto de Bagnoro, proche d’Arezzo, de celui de Loro dans le haut Val d’Arno, Querceto de Montecatini dans le Val di Cecina, Querceto di Sesto dans le Val d’Arno florentin, Querceto de Staggia, de ceux de Tosi sous Vallombrosa, de San Casciano, de Roccalbegna etc.
2 Hugues de Toscane ou Hugues le Grand (Lucques, v. 953 – Florence, 1001) : Margrave (all. Markgraf, traduit littéralement par « comte de la marche ») ou marquis de Toscane de 961 à sa mort, le jour de la saint Thomas, après avoir été duc de Spolète et marquis de Camerino de 989 à 996. Sa sépulture se trouve encore dans l’église de la Badia bénédictine, à Florence, qu’il avait fondée et dotée. Dante évoque Hugues de Toscane dans le Paradis en le nommant le gran barone :

« Ciascun che della bella insegna porta
del gran barone il cui nome e ‘l cui pregio
la festa di Tommaso riconforta,
da esso ebbe milizia e privilegio […]. »

« Tous ceux qui portent les belles armoiries
du grand baron dont le nom et la gloire
sont commémorés à la Saint-Thomas
reçurent de lui milice et privilège […]. » Dante Alighieri, La Divine Comédie (Paradis, XVI, 127-30).

3 Emmanuele Repetti, Dizionario Geografico Fisico Storico della Toscana, volume IV, Florence, presso l’Autore e Editore coi tipi di Allegrini e Mazzoni, 1841, pp. 695-696.