Martino di Bartolomeo, « San Michele Arcangelo » ; « San Giovanni Battista »

IMG_1865

Martino di Bartolomeo (Sienne, documenté de 1389 à 1435)

  • San Michele Arcangelo ; dans l’espace trilobé de la cuspide : Ange Annonciateur 
  • San Giovanni Battista ; dans l’espace trilobé de la cuspide : Vierge de l’Annonciation

Tempéra sur bois, 175 x 48 cm. ; 174,5 x 49 cm.

Inscription (sur le cartouche porté par Jean) : « Ecce agnius dei ecce qui tollit peccat(a) mundi ».

Provenance : Église de San Michela Arcangelo, Sant’Angelo in Colle, Montalcino.

Montalcino, Museo Civico e Diocesano d’Arte Sacra (Dépôt de la Pinacothèque Nationale de Sienne).

Il s’agit de deux volets d’un retable démembré. Ceux-ci, vu l’orientation de leur regard et la présence d’une Annonciation figurée dans les deux espaces trilobés, devaient être situés de part et d’autre de la scène centrale aujourd’hui manquante.

Les deux saints sont très aisément identifiables grâce à leurs symboles habituels parmi lesquels :

  • pour Michel, la lance et le dragon (fig. 1)
  • pour Jean Baptiste, les cheveux hirsutes, la longue barbe mal taillée des ermites, le vêtement de peaux de bêtes dissimulé sous le manteau coloré et, enfin, le rouleau d’écriture sur lequel on peut lire le début de la phrase prononcée lors du Baptême du Christ : « Ecce agnius dei ecce qui tollit peccat(a) mundi »

img_2866

1