Dietisalvi di Speme, « Santa Chiara respinge con la pisside i saraceni »

fullsizeoutput_3471

Dietisalvi di Speme (ou Diotisalvi di Speme, actif à Sienne de 1259 à 1291)

Sainte Claire repousse les sarrasins avec la pyxide

Compartiment du Dittico di Santa Chiara (Diptyque de sainte Claire), vers 1280, tempéra sur panneaux, dimensions totale : 123 x 72 cm.

Inscriptions : /

Provenance : ?

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Le miracle est mentionné dans la Légende de Sainte Claire, Vierge, écrite par Thomas de Celano [1] : Sainte Claire d’Assise [2] aurait, en présentant le Saint Sacrement contenu dans une pixide [3], réussit à repousser les troupes de soldats sarrasins à la solde de l’Empereur Frédéric II de Souabe venus pour prendre Assise d’assaut.

Nous avons déjà eu l’occasion d’observer, ailleurs, le fait que les artistes siennois des XIIe et XIIIe siècles renâclent à représenter les architectures incomplètement, ce qui les conduit à opérer des distorsions d’échelle. Nous retrouvons donc dans cette scène un ensemble de « maisons de poupée » aux vives couleurs primaires qu’il nous faut comprendre et interpréter comme de hautes tours ceintes entre d’aussi hautes murailles, qui contiennent des personnages ou qui leur servent d’arrière plan. Claire, reconnaissable au premier étage à son habit monastique, entourée d’un groupe serré de sœurs clarisses affolées par la situation, tient dans ses mains protégées par un linge, en signe de respect, une pyxide, cause de l’effroi, de la chute et, finalement, de la déroute des sarrasins.

[1] Thomas de Celano (Celano, vers 1190 – Tagliacozzo [Italie], vers 1260) : religieux franciscain qui fut le premier hagiographe de François d’Assise et de Claire d’Assise.

[2] Voir : « Chiara d’Assisi »

[3] Boîte où étaient conservée les hosties.