Bartolo di Fredi Cini, « Incoronazione della Vergine »

fullsizeoutput_3702.jpeg

Bartolo di Fredi Cini (Sienne, vers 1353 – 1410)

Incoronazione della Vergine (Couronnement de la Vierge), vers 1382.

Tempéra sur panneau, 106 x 70 cm.

Provenance : monastère (détruit) des Cappucine di San Egidio (sul Poggio Malavolti), Sienne.

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Le Christ a lui-même déposé sa propre couronne fermée, comme le sont les couronnes impériales, sur le double trône où il est assis à côté de sa Mère, avant de ceindre la tête de celle-ci du même type de couvre-chef. Comme toujours, la scène se déroule sous le regard des anges. Marie incline la tête pour faciliter le geste du Christ mais aussi dans un signe d’humilité que confirme la position de ses bras croisés en signe d’acceptation. La planéité du traitement pictural de sa robe est contrebalancée par le dessin des plis qui s’y superpose pour donner malgré tout un certain volume à l’ensemble.

RGydlBVkRxakf%FPV19c9w

1 [2]

SaDQAbMJTSOSIOefnsWgQA

2 [3]

La critique ne semble plus faire de difficultés à attribuer ce beau panneau à Bartolo di Fredi, également auteur du Polyptyque du Couronnement de la Vierge conservé aujourd’hui au Museo civico e diocesano d’arte sacra de Montalcino [1], à une quarantaine de kilomètres de Sienne.

[1] La Pinacothèque de Sienne a mis en dépôt au musée de Montalcino l’ensemble des compartiments de ce retable, qu’elle conservait jusqu’alors dans ses propres collections. C’est grâce à ce dépôt que le musée de Montalcino est aujourd’hui en mesure de présenter au public cet extraordinaire polyptyque.

[2] Détail du Couronnement de la Vierge.

[3] Détail du Couronnement de la Vierge.

%d blogueurs aiment cette page :