Guidoccio Cozzarelli, “San Sebastiano”

fullsizeoutput_3d3e.jpeg

Guidoccio Cozzarelli (Sienne, 1450 env. – 1517)

San Sebastiano (Saint Sébastien), 1495 (datée).

Tempéra et or sur panneaux, 120 x 48,5 cm.

Inscriptions (sur le bandeau aux pieds du saint) : « NOBILIS VIR D[OMI]N[U]S BALDASAR DE MONICH[A]USEN LEGUM DOCTOR HOC OPUS FECIT CUJUS INSIGNA A.D. MCCCCLXXXXV »

Provenance : ?

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Peinte l’année même de la mort de Matteo di Giovanni, maître de Guidoccio Cozzarelli dont ce dernier suit strictement les principes enseignés, la figure du saint est l’une des plus nobles, avec celle du Christ du Baptême de Sinalunga, réalisée par Guidoccio. Sébastien, représenté sous la forme d’un homme d’âge mûr, ce qui n’est pas inhabituel, porte la couronne du martyre que lui a remise un ange lors du supplice des flèches qui lui a été infligé. Le paysage situé à l’arrière plan, dont la ligne d’horizon est placée très bas dans le tableau, magnifie la silhouette de Sébastien et lui donne une allure monumentale.

Comme l’induit le texte figurant sur le cartel aux pieds du saint, nous sommes face à une œuvre de dévotion, réservée à un usage privé, peinte pour le juriste Balthazar de Munchhausen [1], lequel, selon toutes vraisemblances, fréquenta l’Université siennoise, à l’instar de nombreux étudiants et docteurs européens de son époque.

[1] Balthazar de Munchhausen (Arsberg, vers 1465 – 1537).

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s