Duccio di Buoninsegna, « Ezechiele »

fullsizeoutput_2102

Duccio di Buoninsegna (Sienne, vers 1260 – vers 1318/19)

Ezéchiel

Tempera et or, sur bois, 43 × 16 cm.

Inscriptions (sur le rouleau tenu par le prophète) : « PORTA HAEC CLAUSA ERIT : NON APERIETUR ET VIR NON TRANSIBIT PER EAM [« quoniam Dominus, Deus Israel, ingressus est per eam, eritque clausa] »  [1]

Washington, National Gallery of Art, Andrew W. Mellon Collection.

[1] Ezéchiel, 44, 2 : « « Cette porte restera fermée ; on ne l’ouvrira pas ; personne n’entrera par là [; car le Seigneur, le Dieu d’Israël, est entré par là ; elle restera fermée.] » L’allusion à la virginité de Marie va de soi. C’est pour cette même raison que Simone Martini fera figurer le même prophète avec le même texte dans le panneau central de la Pala di San’Ansano de 1333 destinée à l’autel dédié au sein du même nom dans le transept de la Cathédrale (l’Annonciation, panneau central de ce polyptyque, est aujourd’hui conservé aux Offices de Florence).