Arbre de la connaissance du bien et du mal

L’arbre de la connaissance du bien et du mal est l’un des deux arbres mystérieux plantés par Dieu dans le Paradis. Il ne doit pas être confondu avec le second appelé l’arbre de vie.

On lit dans la Genèse (Gen. 2, 8-9) :

08 Le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, à l’orient, et y plaça l’homme qu’il avait modelé.

09 Le Seigneur Dieu fit pousser du sol toutes sortes d’arbres à l’aspect désirable et aux fruits savoureux ; il y avait aussi l’arbre de vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Cet arbre de la connaissance a fait l’objet d’une interdiction solennelle : Adam s’est vu prescrire de ne goûter en aucun cas au fruit de cet arbre, sous peine de mort (!) :

16 Le Seigneur Dieu donna à l’homme cet ordre : « Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ;

17 mais l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

On sait que l’interdiction ne fut pas respectée …

On sait moins que Dieu découvrit la chose lorsque, demandant à Adam pourquoi il s’était caché en le voyant s’approcher, celui-ci lui répondit que c’était par honte de sa propre nudité. Ce qu’entendant, Dieu comprit qu’Adam avait mangé des fruits de l’arbre défendu.