Bernardo da Chiaravalle

Plusieurs saints portent ce prénom mais Bernard de Clairvaux ou Bernard de Fontaine (1090/1091 – 1153), moine et réformateur français, est le plus célèbre et, surtout, le plus souvent représenté.

Si Bernard de Clairvaux est le personnage le plus célèbre de l’ordre de Cîteaux, il fut aussi l’une des individualités les plus marquantes de l’histoire de l’Église médiévale et l’un des hommes les plus actifs et les plus importants du XIIe siècle.

Iconographie

Il est, la plupart du temps, figuré

  • sous les traits d’un moine jeune ou d’âge moyen
  • glabre ou barbu, selon l’âge auquel il est représenté
  • portant
    • un habit blanc
    • le bâton pastoral des abbés
  • accompagné d’un dragon enchaîné

Scènes de la vie du saint :

  • Sa prise d’habit.
  • Avec ses cinq frères ; Gérard est représenté près de lui, avec une blessure au côté qu’il a reçue lorsqu’il était encore soldat, conformément à ce que Bernard avait prédit.
  • Il bénit Guillaume de Montmirail [1], alors enfant, porté dans les bras de sa mère.
  • Alors qu’il est alité et malade, il est réconforté par la Vierge.
  • La Vierge lui apparaît alors qu’il est en train d’écrire pendant une nuit de Noël. Ce thème iconographique montre Saint Bernard à son pupitre, écrivant et recevant la visite de la Vierge Marie, une apparition au fondateur de l’abbaye de Clairvaux qui a grandement participé au développement du culte marial.
  • Il lutte contre l’hérésie à Sarlat : pour inciter la population à croire aux enseignements de l’Église, il bénit une miche de pain et promet que quiconque en mangera, même sans avoir la foi, sera guéri de toutes les maladies.
  • Ses funérailles.

[1] C’est le premier maire de la ville de La Rochelle, où il fut élu en 1199.