Syméon ou Siméon

Le personnage est évoqué par le seul Évangile selon Luc, et apparaît lors de la Présentation de Jésus au Temple.

Averti par le Saint-Esprit qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Christ de ses propres yeux, il est venu au Temple spécialement. À la vue de l’enfant, il chante un cantique d’action de grâce, le Nunc dimittis, et annonce à Marie qu’elle connaîtra la souffrance (« Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction, et à toi-même une épée te transpercera l’âme. » (Luc, 2, 34-35).