Dietisalvi di Speme, « San Domenico prega per la guarigione di Reginaldo » ; « Apparizione delle sante donne à Reginaldo »

Dietisalvi di Speme (actif à Sienne entre 1250 et 1291)

  • Saint Dominique en prière pour la guérison de saint Réginald
  • Apparition des saintes femmes à saint Réginald

Détails du volet gauche (face intérieure) du Dittico del Beato Andrea Gallerani (Diptyque du Bienheureux Andrea Gallerani), autour de 1270.

Tempera et or sur panneau, dimension totale : 127 x 75 cm. (l’ensemble).

Provenance : ?

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Durant un séjour à Rome alors qu’il se rendait en terre sainte, Réginald, originaire d’Orléans, tombe malade. Dominique de Guzman, le fondateur de l’Ordre des Frères Prêcheurs, lui rend visite, l’invite à entrer dans l’Ordre qu’il a fondé et prie pour sa guérison. Selon le bienheureux Giordano [1], qui succédera à Dominique comme général de l’Ordre à la mort de celui-ci, cette guérison fut miraculeuse et due à l’intercession de la Vierge, ainsi que le lui aurait confirmé le Saint lui-même à Paris, où il avait raconté l’histoire « alla presenza di molti » [2]. Après quoi, Réginald aurait vu une apparition de la Vierge qui lui aurait montré l’habit complet de l’Ordre, ce qui décida une bonne fois celui-ci et l’incita à entrer parmi les Prêcheurs à son retour de Terre Sainte.

[1] « Libellus de principiis Ordinis Praed. », in Monumenta O.P. Hist., XVI, Romae 1935, p. 25, n° 2. Libellus de principiis cit., n. 57. Le bienheureux Giordano évoque aussi la prise d’habit de l’Ordre par Réginald.

[2] « En présence de plusieurs personnes. »