Perizonium

Le perizonium est le nom d’un voile très spécifique qui ceint la taille du Christ crucifié, à la manière d’un pagne.

La légende issue des Évangiles Apocryphes nous dit que ce voile, qui appartenait à Marie, lui permit, après qu’elle l’ait ôté de dessus sa tête, et dans un ultime souci de pudeur [1], de couvrir la nudité du Christ au Golgotha. Il s’agissait d’un voile très léger, parfois transparent, qui était porté par les femmes sous le pan du manteau rabattu sur la tête. C’est sur ce même voile que, dans certaines représentations de la Madonna col Bambino, l’on voit l’Enfant Jésus tirer pour tenter de s’en emparer, dans un geste prémonitoire.

[1] Les condamnés à mort étaient attachés nus sur la croix.