Gano di Fazio, “Durante un attacco epilettico, il Beato fa ribaltare la tavola apparecchiata senza far rovesciare e rompere gli oggetti”

Gano di Fazio (actif de 1302 à 1317)

Pendant une attaque d’épilepsie, le bienheureux renverse la table préparée pour le repas sans qu’aucun des objets ne tombe ni ne soit cassé (Épisodes de la vie du bienheureux Gioacchino Piccolomini, détail).

Marbre

Provenance : Église de Santa Maria dei Servi, Sienne.

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

La seconde et la troisième scènes représentent deux miracles en rapport avec l’épilepsie dont Joachim est atteint. Dans cet épisode central, on voit celui-ci, en pleine crise, heurter une table sans rien renverser ni rien casser. La description minutieuse de la vaisselle et des aliments présents sur la table donne au sculpteur l’occasion d’une nature-morte qui est aussi un bel exemple de ce qu’étaient les recherches de réalisme dans l’art gothique. Comme dans les peintures, ce n’est pas tant la cohérence de l’espace représenté qui prime, mais l’addition des détails qui viennent enrichir la narration, qu’il s’agisse du détail des objets ou des émotions variées que traduisent les attitudes des figures représentées.